Villeneuve de la Raho, notre si beau Village





Villeneuve de la Raho est la commune des Pyrénées Orientales à avoir connu l'expansion démographique la plus remarquable au cours de ces trente dernières années. La cité qui comptait quelques 1200 habitants en 1982 en dénombre aujourd'hui plus de 4000.

Sa qualité et son cadre de vie exceptionnels sa proximité de Perpignan et de la mer sont les facteurs qui sont à l'origine de ce développement.

#

Le village est doté de tous les commerces de proximité et même d'un super marché, d'une zone artisanale dynamique en constante progression, d'un tissu associatif offrant un grand choix d'activités et, de deux pôles incontournables de la production viticole avec le Mas Sauvy et le Cap de Fouste.

La jeunesse fut et reste une des caractéristiques de la commune. L'espace jeune offre de multiples possibilités : animations ludiques, informatiques, éducatives et sportives.

Enfin depuis quelques années, Villeneuve connaît une activité culturelle intense grâce notamment aux multiples concerts initiés par la municipalité et qui se déroulent dans le cadre idéal de La chapelle Saint Julien.

Une situation privilégiée

Située à quelques encablures de Perpignan et de la mer, Villeneuve de la Raho, construite sur une butte surplombant la plaine du Roussillon, est restée longtemps une commune dont l'activité était essentiellement consacrée à la vigne. De cette activité ne subsistent aujourd'hui que deux domaines: le Cap de Fouste et le Mas Sauvy et quelques viticulteurs. Si, au fil des années, le déclin de la vigne s'annonçait inéluctable, un évènement vint bouleverser le destin de ce petit village. Un projet de développement socio-économique, conçu par l'Etat et le Département, aboutit à l'implantation d'un lac afin d'assurer la maîtrise de l'eau sur les terres du littoral. Mis en eau en 1977, ce lac d'une capacité de 18 Millions de m3, utilisé par les canadairs lors des incendies, est rapidement devenu un pôle de grand intérêt pour les pêcheurs notamment à la carpe ainsi qu'un lieu privilégié pour les activités nautiques.

Adjacents à ce lac de 201 ha, deux autres plus petits; l'un doté d'une plage de 800 mètres génère une activité touristique estivale, l'autre est devenu une réserve naturelle écologique.

L'explosion démographique

Dans la foulée la population augmente à une allure vertigineuse et Villeneuve se classe soudain parmi les 20 plus jeunes communes de France. Cette croissance des besoins de services publics plus performants (mairie, postes, écoles etc...) tandis que pour répondre à l'afflux de jeunes, est créé en 1996 le Point Information Jeunesse suivi de l'Accueil de Loisirs Sans Hébergement.

Et voilà comment Villeneuve de la Raho, petit village de vignerons, se retrouve avec une population jeune en pleine expansion pour atteindre aujourd'hui le chiffre de 4000 habitants.

#

Un village doté de tous les services

Répondre aux besoins inhérents à l'augmentation de la population est devenu incontournable. Le village s'enrichit d'un nombre conséquent de professionnels de santé (médecins, dentistes, pharmacie, kinésithérapeutes, infirmiers etc...) Sur le plan commercial un super marché et des commerces de proximité ont vu le jour. Une banque s'est également installée sur la place du village.

Le groupe scolaire Alfred Sauvy, du nom du célèbre démographe né dans le village en 1898, accueille les enfants du primaire et de la maternelle.

D'autre part, la commune peut s'enorgueillir de mettre à la disposition de ses administrés un nombre considérable d'activités (ludiques, sportives, culturelles, patriotiques etc...) Le Forum des associations qui a lieu chaque année le premier dimanche de Septembre est l'occasion de rencontrer les animateurs bénévoles et de choisir son activité.

La chapelle Saint Julien

Les origines de la chapelle remontent au 12ème siècle mais elle n'est désignée clairement comme église paroissiale qu'en 1428. Monument difficile à dater, c'est le plan à nef unique et son élévation qui semblent la rattacher à la période romane. Au 14ème siècle, l'église passe sous la dépendance de l'abbaye de Fontfroide puis, au siècle suivant, sous celle de Lagrasse. A la révolution, en 1793, l'église est vendue comme bien national et désaffectée, pour être transformée en grange.

Reconnue comme un fleuron de l'art roman et classée au titre des monuments historiques en 1912 , elle suscite un intérêt local en 1979 pour être acquise par la commune pour 1 franc symbolique en 1998. Après restauration, elle est devenue un lieu à vocation culturelle où des artistes de toute origine prennent plaisir à se produire tant l'acoustique du lieu est admirable.

Alors Villeneuve, simple appendice, poumon vert de Perpignan? ''Perpignan sur Lac'' comme l'avait écrit le célèbre publiciste Jacques Séguela ? Certainement pas! Une commune fière de son identité, de son patrimoine, qui a su valoriser ses atouts pour devenir un lieu très agréable où il fait bon vivre.


#